Une journée dans le pays d'Urfé

auteur-blog-OK

Après un mois de stage au sein du Syndicat d’Initiative du Pays d’Urfé, il était temps que je mette à profit les découvertes que j’ai pu faire sur le territoire. Quel meilleur moyen d’organiser une longue balade commentée, étalée sur une journée et sept communes, passant en revue quelques points d’intérêt du Pays d’Urfé ? Pour couronner le tout, j’avais la chance de pouvoir faire visiter le pays à un public des plus réceptifs : ma famille.

Au départ de St Just en Chevalet, il m’a paru essentiel de commencer la visite par le Quartier du Château, sa chapelle et son belvédère. Alors que la Chapelle gothique, datant du XIVè siècle, nous invite à nous recueillir en silence auprès des reliques d’Anne d’Urfé, le belvédère aura poussé les visiteurs à lâcher le premier cri d’extase de la journée, et non le dernier. Depuis les hauteurs de St Just en Chevalet il est aisé de se rendre compte de la majesté du paysage et de son « vallonage ». En plissant les yeux on peut même apercevoir un bout du Château des Cornes d’Urfé, comme une invitation à venir le rejoindre plus tard. Avant de quitter St-Just en Chevalet, il était de bon ton d’entrer à nouveau dans un lieu de culte. L’église de la place du village possède en son sein un orgue grandiose, toujours rutilant. Il aurait été génial de l’entendre souffler mais l’organiste n’était pas en poste.

Après une pause café, il était temps de se remettre en marche afin de découvrir St-Romain d’Urfé. Ici, c’est la chapelle St-Roch qui nous intéressait. Perchée à 751 mètres d’altitude, confinée dans un bois de conifères, elle offre une halte fraîche aux senteurs boisées et laisse entrevoir depuis l’extérieur des vitraux préservés. La statue de St-Michel surplombant le parvis nous offre l’image biblique de l’archange tuant le dragon, elle aussi dans un bel état de conservation. 

Nouveau lieu, nouveau trajet. Après avoir visité des sites religieux, un peu de nature ne fait pas de mal. C’est pourquoi nous sommes allés nous ressourcer au pied (et au sommet pour les plus courageux) des Cascades de Corbillon. Encastrées dans les gorges du même nom, elles profitaient de l’orage de la veille pour nous offrir un spectacle grandiose, à base de débit diluvien et d’écume épaisse. Le circuit ne prenant guère plus d’une heure, temps d’extase compris, et la faim aidant, nous eûmes tôt fait de planifier un pique-nique sur le site du Château des Cornes d’Urfé. Aussitôt dit, aussitôt fait. Afin de consolider notre faim, j’ai pratiqué une visite guidée de l’arboretum et du château. Sa riche histoire, son architecture, et même ses légendes ont suffi à mettre tout le monde en appétit et c’est après s’être restauré que nous reprîmes la route, saluant au passage le golem granites des Monts de la Madeleine qui nous avait ouvert le chemin à notre arrivée.

Toujours dans l’optique de découvrir le patrimoine local, nous nous sommes dirigés vers St-Marcel d’Urfé, afin de visiter la Chapelle de la Chirat. Une belle façon de prendre 500 ans d’histoire « en pleine face » comme l’a dit l’un des visiteurs (qui s’avère être mon frère, mais qu’y puis-je?). J’en ferais bien un éloge mais Olivier Fauvel en a dit bien plus, et sûrement bien mieux que je ne le pourrais. Vous pouvez lire son article ici. Sachez qu’elle possède en son sein une magnifique statue d’albâtre représentant « Notre Dame de la Consolation ». A voir !

Juré nous offrait son viaduc en fin d’après-midi. Accessible à pied depuis le village, il ouvre une vue magnifique sur le village et les alentours. Le soleil était de notre côté et nous baignait déjà de couleurs chatoyantes. Afin de profiter pleinement du paysage, j’ai motivé tout le monde à reprendre la route et à grimper jusqu’au vieux Chérier, où le rocher Ste Agathe a pu nous faire profiter pleinement du soleil couchant et de son point de vue grandiose.

Ça y est, la balade touchait à sa fin et tout le monde avait l’air enchanté de sa journée. Et, honnêtement, quoi de mieux pour conclure une journée pareille qu’une petite table dans un des restaurants du coin ?

bandeaubasblog

boutonnews

 

 

© Henrard

01/07/2016 Découverte 0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *