La Ferme du Bessy avec les petits

auteur-blog-OKv2

Début Mai, j’ai eu l’occasion d’accompagner ma fille de 3 ans et ses petits camarades de classe à la ferme pédagogique du Bessy à Cordelle. C’est parti donc pour 30 minutes de car avec une bande de joyeux lurons tout heureux à l’idée de se promener en bus et de trimbaler leur pique-nique dans les sacs à dos Cars et Reine de Neige ! Ça sent le saucisson et la banane écrasée mais j’avoue que je me prends au jeu et que j’ai hâte de visiter la ferme pédagogique ! Une grande première pour moi aussi donc !

Arrivés sur place, on est chaleureusement accueillis par Valérie qui ne manque pas pour autant de nous rappeler les consignes de sécurité. Ici nous sommes dans une vraie exploitation, les animaux restent des bêtes à 4 pattes et non des peluches. Christian son mari effectue le travail quotidien pendant qu’on goûte à l’ombre des acacias.

Et ensuite, c’est parti pour 3 heures de visite qui filent à toute allure ! Tous les animaux de la ferme sont présents : lapins, poules, coqs, poulets, dindons, dindes, oies, canards, moutons, ânes, chèvres, vaches….  Tout est parfait pour permettre aux enfants de profiter du « spectacle » : chemins aménagés entre les enclos,  wc miniatures  comme à l’école,  petits bancs pour l’instant câlins avec les lapereaux, brossage des ânes, visite aux porcelets… puis cerise sur le gâteau : la traite des vaches par les bambins !

La magie opère, même les plus turbulents sont sous le charme et écoutent avec attention les explications de Valérie. Le discours est adapté à l’âge des enfants. Valérie répond aux questions de façon simple et complète, sans infantiliser les écoliers, et même pour des petits (et grands) campagnards la visite est très instructive et interactive. On sent la passion du métier et l’expérience. Bref, un vrai moment de bonheur et de pédagogie, avec remise d’un petit livret en fin de matinée pour retravailler sur la visite en classe.

« Dis c’est quand qu’on y retourne ? ! »

bandeaubasblog

boutonnews

 

 

© Véronique Popinet, Julie Ecard

03/07/2017 Découverte 0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *